Requiem pour le rêve américain

À propos

Philosophe, activiste et linguiste, Noam Chomsky est apprécié dans le monde entier, à la fois pour son engagement personnel, mais aussi et surtout pour la force de ses idées. Né à Philadelphie en décembre 1928, il y a étudié la linguistique, les mathématiques et la philosophie à l’université de Pennsylvanie, où il a passé son doctorat en 1955. Ses travaux de linguistique ont révolutionné le domaine, tandis que ses écrits politiques constituent une contribution majeure au débat public.

Continuer la lecture

Price, Steve Tesich

Ce roman d’apprentissage écrit par Steve Tesich raconte l’histoire de son héros éponyme, Daniel Boone Price. Sortant à peine de l’adolescence et toujours en lutte contre les éléments, il passe la majeure partie de son temps avec ses deux amis Larry et Billy, ses parents et… Rachel, après une rencontre fortuite.

Continuer la lecture

Les vivants au prix des morts

René Frégni est l’auteur d’une quinzaine de romans, imprégnés de son expérience, aux limites de l’autobiographie. Il a exercé divers métiers, dont celui d’infirmier psychiatrique, et a longtemps animé des ateliers d’écriture dans la célèbre prison marseillaise des Baumettes. Il vit à Manosque. Son dernier roman, Je me souviens de tous vos rêves, a paru en 2016 aux Éditions Gallimard.

Continuer la lecture

Le mariage de plaisir, Tahar Ben Jelloun

La Grande Librairie

Dans l’émission littéraire diffusée sur France 5, l’animateur François Busnel recevait Dany Laferrière pour Mythologies américaines, Roland Brival pour Nègre de personne et Tahar Ben Jelloun pour Le mariage de plaisir. Lors de la présentation de son roman, conte moderne, l’auteur désormais célèbre du Racisme expliqué à ma fille parlait de la ville marocaine de Fès comme du creuset de la culture et de la civilisation.

Continuer la lecture

Faïza Guène ou lire pour les jeunes

Dès son premier roman, Kiffe kiffe demain, la jeune Faïza Guène, repérée lors d’ateliers d’écriture durant lesquels elle a commencé par l’écriture cinématographique, s’est imposée comme une grande voix de la littérature française contemporaine, parlant de l’émigration et des cités sans cliché, sans voyeurisme ou désespoir.

Comme en témoignent les nombreux prix que l’auteure a reçus, les journées d’échanges auxquelles elle participe, Faïza se plaît à donner le goût de la lecture, voire de l’écriture, aux jeunes. Collégiens ou lycéens, ils aiment lire ses histoires, pour se divertir, s’identifier, s’enrichir et réfléchir.

Continuer la lecture

S’abandonner à vivre, Sylvain Tesson

Comme en témoigne l’impatience de ses lecteurs après la récente publication de son nouveau titre en avril 2018, Un été avec Homère, Sylvain Tesson, le grand voyageur, reste un auteur très prisé. Avec beaucoup d’humour, parfois du cynisme, Sylvain Tesson évoque des problèmes très contemporains.

« L’essentiel dans une double vie, c’est qu’on ne soit jamais trois à la vivre. »

Continuer la lecture

Sa mère, Saphia Azzeddine

Pourquoi cette lecture ?

Par chance, j’ai entendu parler de ce roman dans une émission télévisée. Le chroniqueur m’a semblé très agressif ; c’est ce qui m’a donné envie d’entreprendre la lecture de Sa mère. Pour me faire mon propre avis. La violence des propos de ce monsieur m’a choquée, et m’a encore plus interpellée à la lecture, puisque pour moi, ce roman mérite des éloges et des recommandations.

« Et le pire, c’est que je ne relativise pas. Il y a plus malheureux que moi, c’est leur problème. Par contre, il y a une seule manière d’être mal aimé et c’est de ne pas l’être. »

Continuer la lecture